Download Acta Conventus Neo-Latini Halfniensis: Proceedings of the by Rhoda Schnur (gen.ed.), Ann Moss et al. (ed.) PDF

By Rhoda Schnur (gen.ed.), Ann Moss et al. (ed.)

Show description

Read or Download Acta Conventus Neo-Latini Halfniensis: Proceedings of the Eighth International Congress of Neo-Latin Studies : Copenhagen, 12-17 August 1991 PDF

Similar education books

Femme, Gnose Et Manicheisme: De L'espace Mythique Au Territoire Du Reel (Nag Hammadi and Manichaean Studies) (Nag Hammadi and Manichaean Studies)

The current quantity bargains twelve stories facing female figures in Gnosticism and Manichaeism. partly One (“Images et symboles”), the writer unveils the hidden which means of a few female figures having performed a job at the legendary scene of these tendencies. a few of these figures, borrowed from different traditions, were deeply transformed by way of Gnostics or Manichees assuming thereby a brand new importance.

Additional info for Acta Conventus Neo-Latini Halfniensis: Proceedings of the Eighth International Congress of Neo-Latin Studies : Copenhagen, 12-17 August 1991

Sample text

Le "nous qui sommes d'authcntiques Apotres" pose un probleme mineur: est-ce un pluriel de "modestie" ou englobe-t-il Kephas et Apollos? E-F, 1 Cor. 1:12 il n'y a pas trace au pieux personnage de Actes. " La premiere de ces Annotations formule deja avec force I'une des idees de la Paraphrase: "Ils sont identiques et sans aucune difference, pour autant que tous deux (scil. Paul et Apollos) menent I'affaire pour un autre, aucun d'eux pour lui-meme de telle sorte que les Corinthiens devraient se donner un nom tire du leur propre, comme s'ils etziient leurs createurs (auctoribus) et se diviser en factions.

Coll. Frandscani ASD 1-3, 401, 436-39: "Quaere a susceptoribus tuis quid professus sis in baptismo, quam vestem illic acceperis. " ^^ De Prof. ret. ed Cortesi, ch. 45-46: "Nonne ante promiseras Deo, dum ^* Coll. Virgo misogamos, seruos essent mercati, baptismate honeste sancteque victurum, omnibus mandatis eius obedientem fusecunda promissio? Quid hominibus spondes quod Deo spoponderas? " initiatus es, te turum? Quid Quomodo sibi vult ERASME ET LE MONACHISME 16 primum tametsi pio fortassis studio inductae sunt":^^ "la ruine desastreuse de la piete chretienne est nee de ce qu'on appelle les religions, meme si elles ont ete introduites par un zele peut-etre pieux"; il ne faut pas traduire ici religiones par "les devotions" ou "the religious obligations"; I'expression quas vacant signifie par Valla et qu'Erasme condamne une impropriete qui le sera encore dans V Ecclesiastes: les sont Le mot^rto^^w jette un doute cruel sur religieux (monastiques).

Seconde idee, les fondateurs de ces ordres sont des hommes: hominum qualiumcumque, homunculis, homines, hominibus, homunculos; ils ont institue une regie de vie tout humaine, humanum vitae institutum, par opposition a la regie du Christ, qui est divine. Ces hommes, du moins certains d'entre eux, sont peut-etre de pseudo-apotres^' qui cherchent leur interet personnel au lieu de travailler visions, sophia Christi pour se le Christ. En troisieme lieu, et c'est I'idee la plus virulente, ces posent en rivales de Erasme, sont leurs sectateurs; *^ Pour ^^ ASD ASD ^" du Christ; les Frangois et les BenoTt, dit presque egales au Christ par compares a des satrapes, c'est-a-dire a des souvetemporels chefs d'armee, alors que le soldat chretien n'a qu'un impera- ailleurs^^ rains la religio comme religiones se ils sont divinises et ici moquer du costume IV-3, 160, 545-46 et des soldats: ASD 1-3, 399, 355-65.

Download PDF sample

Rated 4.59 of 5 – based on 21 votes